Retarder l’éjaculation – Mais Comment?

C’est un souci constant de tous les éjaculateurs précoces que de vouloir retarder l’éjaculation. Mais le plus souvent ils ne savent que faire. Ils aspirent au moins pour cette fois à donner du plaisir à leurs compagnes. Mais inexorablement, la réalité la plus fatale pour eux au cours de leur accomplissement sexuel prend corps ! Ils ont encore manqué le coche !

Retarder l’éjaculation : la sentir  arriver

Pour retarder l’éjaculation, il faut la sentir arriver. Les signes avant coureurs sont nombreux, et donc il suffit de les détecter et de comprendre comment ils se manifestent en vous. Tout est fonction du niveau de l’excitation que ressent le sujet. Certaines personnes sont hyperémotives et très sensibles. Dans ce cas, une simple caresse, un simple toucher de sa partenaire, ou la seule vision de cette dernière toute nue, suffit à l’exciter au point où, se voyant déjà accomplir l’acte sexuel, il éjacule avant même d’avoir introduit son pénis dans le vagin de sa compagne.

A l’occasion d’une excitation aiguë, on a l’impression que tous les nerfs de son corps se trouvent reliés en un point unique qui se meut avec une célérité déconcertante dans tous les coins et recoins de son corps, avant d’achever sa course dans le muscle pénien qui n’attend qu’une légère poussée pour laisser échapper le sperme. De même chez la femme, une montée de chaleur se déclenche quelque part dans le cerveau, embrase tout le corps, provoquant même parfois des mouvements et comportements inattendues ou étranges, tels que le fait de se tortiller dans tous les sens, s’agripper à l’homme, le mordre parfois violemment, s’abandonner à un rire inexplicable, et bien d’autres réactions encore.

Connaitre les manifestations de l’éjaculation qui arrive

D’une manière générale, les sensations qu’éprouvent un homme et une femme lorsqu’ils sont excités, ont trait à certaines modifications observées sur leurs corps. Mais avant d’y parvenir, il faudrait déjà connaître les zones sensibles de son corps, communément appelés les zones érogènes. Ce sont les endroits qui provoquent le plus d’excitation chez l’homme ou chez la femme, et leur donne le plus de plaisirs lorsqu’ils sont stimulés, menant à l’éjaculation.

FORMATION PAR VIDEO GRATUITE

cds ejaculation precoce

Découvrez comme Olivier a su supprimer son éjaculation précoce
en moins de 24 heures:
Formation Par Vidéo Gratuite

Remplissez seulement une adresse email valide ci-dessous, puis recevez notre série de videos et découvrez nos secrets pour supprimer vos problèmes d'éjaculation précoce. 

Vous devez valider votre inscription en cliquant sur le lien dans l'email de confirmation que nous vous enverrons

Retarder l'éjaculationIndifféremment chez l’homme et chez la femme, la stimulation douce et gracieuse, en fonction des sujets et de leurs profils psychologiques, des parties telles que le haut du corps. On y retrouve alors la bouche, les oreilles, la nuque.  Quant au bas du corps, le ventre, les fesses, l’anus, la zone péri anale, l’intérieur des cuisses, les plantes de pied. Mais de manière plus spécifiques, ce sont les parties génitales qui provoquent le plus l’excitation. Ainsi, au-delà des mamelons chez l’homme et la femme, ainsi que les seins de la femme, on distingue chez l’une, le clitoris, la vulve, le vagin qui est censé cacher la prostate féminine ou point G selon certains sexologues.

Quant à l’homme, le scrotum et la verge, particulièrement le gland sont les lieux dont l’excitation peut conduire à une éjaculation. De manière concrète, une femme excitée a le vagin lubrifié par une sécrétion qui coule de ses parois internes, le vagin s’allonge et s’élargit alors que les grandes lèvres s’écartent. Les petites lèvres et le clitoris, gonflés par l’afflux du sang, augmentent de taille et deviennent encore plus sensibles. Les seins augmentent de volume et les mamelons se durcissent. Chez l’homme également, les mamelons se durcissent, la verge se distend alors que les testicules augmentent de volume. Comme pour le vagin chez la femme, le gland chez l’homme s’humidifie avec les sécrétions qui s’écoulent de l’urètre.

Techniques pour retarder l’éjaculation

Toutes les informations ci-dessus préparent la personne qui veut retarder l’éjaculation à être très attentive puisque connaissant déjà les zones susceptibles de la mener à l’éjaculation. Cette dernière qui accompagne l’orgasme, embrase les parties érogènes sur l’ensemble du corps.

L’excitation monte donc d’abord légèrement, puis, avec plus de célérité au fur et à mesure que l’acte sexuel évolue. Le sujet qui sent monter l’excitation peut donc s’arrêter un moment, le temps de laisser tomber sa tension et sa pression artérielle. L’homme peut également demander à sa partenaire de lui pincer le pénis à un moment donné, afin de faire repartir l’éjaculation qu’il sentait monter. Vous pouvez également vous allonger sur le dos et laisser votre compagne au-dessus. Le résultat est très satisfaisant !

Xavier Perron
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments